Il s’agit d’une altération maculaire atteignant les personnes de plus de 50 ans, qui se traduit par une baisse progressive de la vision aboutissant à une perte de la vision centrale. Ces patients ne deviennent pas aveugles mais perdent tout le champ de vision utile pour la lecture, la conduite, la vision fine. Ainsi ils gardent généralement une autonomie avec possibilité de se déplacer et de se promener. Lorsqu’une personne affectée de dégénérescence maculaire regarde des visages, elle ne distingue qu’une image floue, tandis qu’elle perçoit une image – bien qu’estompée – de ce qui se trouve tout autour.
On évalue à 1 500 000 le nombre de patients atteints de DMLA en France.

 

at nunc mi, libero. ut Praesent vulputate, suscipit amet, velit, massa Lorem Aller au contenu principal