Retina France à Bon Encontre en résumé

Le colloque qui s’est tenu le 23 septembre en collaboration avec l’Association Voir Ensemble 47 a réuni une centaine de personnes.


Des médecins venus d’Agen et de Toulouse ont évoqué les maladies rétiniennes dans leur ensemble.

Le Docteur Sylvie Deneuville d’Agen, a rappelé le fonctionnement d’une rétine, son rôle et sa structure. Elle a présenté différentes pathologies telles que la DMLA, la rétinopathie diabétique, la rétinite pigmentaire,  la maculopathie myopique.

Le Docteur Sylvie Dassié-Ajdid du CHU de Toulouse- Centre de la rétine et de l’ASEI-CIVAL Lestrade, ASEI-Centre André Mathis a rappelé que la déficience visuelle touche 3 % de la population mondiale et qu’elle augmente avec l’âge. Elle a développé les différents axes thérapeutiques et de recherche en cours tels que la thérapie génique, la thérapie cellulaire, la pharmacologie, l’optogénétique et les implants rétiniens.
Elle a ensuite expliqué l’importance de la réadaptation chez le patient atteint de déficience visuelle, en rappelant que la réadaptation permet d’amener le patient au plus haut niveau possible d’adaptation physique, psychologique et sociale.
Elle a présenté le Centre André Mathis de Saint Gaudens (31) dans lequel elle est investie auprès d’une équipe pluridisciplinaire composée d’orthoptiste, de psychomotricien, d’ergothérapeute, de psychologue et d’assistante sociale.

Après ces 2 interventions, Madame Katja Obri, ingénieur clinicienne de la Société Retina Implant en Allemagne est venue présenter l’Electrostimulation pour les personnes atteintes de Rétinite Pigmentaire ayant encore un restant visuel et l’implant sous rétinien alpha AMS pour les personnes ayant perdu la vue suite à une Rétinite pigmentaire.

Monsieur Hervé Grandvillemein du Centre Optique Mutualiste d’Agen a quant à lui présenté les différents dispositifs qui s’offrent aux personnes déficientes visuelles : les filtres, les loupes etc. Il a rappelé l’importance du dépistage et l’importance de la prévention (lunettes de soleil en prévention des risques liés au soleil.).

Enfin Madame Chokroun de la société AXOS, venue présenter les Lunettes Intelligentes MyEye, a rappelé les buts de l’appareillage pour des personnes déficientes visuelles : - garder son autonomie, - trouver du confort et - continuer son activité.
Elle a rappelé l’importance de ne pas attendre, de s’équiper dans un premier temps d’aides visuelles simples afin d’éviter l’isolement, de rester entouré, de garder le moral suite à l’annonce d’un diagnostic qui peut parfois être un choc pour le  patient et de ne pas hésiter à s’orienter vers des professionnels: Opticien, Orthoptiste, Ophtalmologiste (les 3 O) mais aussi des ergothérapeutes, des psychomotriciens, des psychologues…
Enfin elle a rappelé l’importance de rester curieux et astucieux, d’avoir des repères dans sa maison qui peuvent se faire à l’aide de gommettes de couleurs, d’utiliser des guides lignes ou signes chèques, de se faire des répertoires avec des numéros marqués au marqueur noir etc..

Ce colloque  fut riche en informations et conseils et le public est reparti enthousiaste. Merci aux Correspondants Retina d'être venus  : Ghislaine GARRIC - Auch et Viviane ST DIZIER - Bordeaux
L’association reste à la disposition de tous pour obtenir des coordonnées détaillées des intervenants.

Stéphanie Garcia – Retina France